Le piraillanVue sur le bassin d'arcachon

 

Villa de famille composée de 2 logements, entièrement en ossature bois. Située à un emplacement bien connu des Ferret-Capiens, au Piraillan, route du Cap Ferret, elle bénéficie d’un emplacement idéal avec vue sur le bassin d’Arcachon.

Lieu :
Lège-cap-Ferret
Architecte :
CHPOP Architecture
Maîtrise d'ouvrage :
Particulier
Surface de la villa :
252m²
Livraison :
2017
Crédits :
Photos : CHPOP Architecture

A l’origine, sur ce terrain, se trouvait une construction, en bord de route, qui revêtait un caractère particulier (sorte de repère) qui lui conférait une petite renommée. Bien que tombée en ruine, cette habitation appartenait, en quelque sorte, au patrimoine Ferret-Capien.

Tout l’enjeu fut donc de faire accepter que cette construction, devenue inhabitable, insalubre et non conforme aux règles d’implantation, soit démolie au profit d’une autre dont le dessin, la modénature et le caractère architectural n’aurait rien à envier à l’ancienne.

Nous avons donc imaginé une villa en plusieurs volumes, de différents niveaux et hauteur, en fond de parcelle, pour la conformité aux règles d’implantation et dans également dans un soucis de la mettre le plus en retrait possible de la route du Cap-Ferret, voie très passante. Ce jeu de volumes, compte tenu de sa surface, permet d’alléger la villa, de créer différents types d’espaces tout en respectant le programme du maitre d’ouvrage.

L’utilisation du bois, des toitures tuiles, des châssis atelier, des balcons… rappelle une architecture de type cabane, que l’on retrouve régulièrement au Cap-Ferret.

Un seul regret pour nous cependant, le maitre d’ouvrage ne nous a confié que la mission permis de construire, et les choix des matériaux, le travail des détails, la gestion des balcons et certaines ouvertures… n’ont pas tout à fait été réalisés conformément à ce que nous avions dessiné bien que le résultat soit néanmoins très satisfaisant. Une mission complète aurait permis que l’on maitrise tous ces points afin de réaliser une villa la plus travaillé possible car ce sont dans les détails que tout le caractère architectural s’exprime.